top of page
KWE graphic2_edited.jpg

M’igmaq

Au 16e siècle, ce sont les Mi'gmaq qui accueillent les premiers Européens sur les côtes de la Gaspésie. L'aide de ce peuple de pêcheurs et de navigateurs fut précieuse pour les explorateurs et les marchands. Les Mi'gmaq ont une histoire et une identité fortes qu’ils mettent en valeur à travers différents sites et activités, comme la pêche au saumon. La musique est au cœur des rituels, des festins et des cérémonies culturelles.

 

Le mi'gmaq est une langue algonquienne. Comme plusieurs autres langues autochtones, la langue mi'gmaq est polysynthétique. Les suffixes et les préfixes s'agglutinent les uns aux autres pour représenter des phrases complètes.

 

La langue mi'gmaq est considérée comme étant en danger. En effet, la majorité des Mi'gmaq parlent anglais ou français. Le nombre de locuteurs de la langue est en décroissance et la plupart des locuteurs sont des aînés. Cependant, il y a de plus en plus de jeunes qui apprennent la langue et des efforts de revitalisation sont actuellement en cours dans plusieurs communautés.

bottom of page